samedi 29 avril 2017

:::Des jardins flottants sur le Lot et une Kagoule en migration.:::

L'école d'Horticulture et du Paysage de Murat (Brive) fait escale à Cahors Juin Jardins 2017 avec les élèves de l'option Art/Nature sous la direction artistique d'Emmanuel Coulomb.


 
Des jardins flottants composés de plantes comestibles et migrantes, posés sur l'eau du Lot, amarrés au jardin du Capitulaire de Villis, là où l'artiste Fabrice Hybert, il y a presque deux décennies, plantaient un verger offert à tous, comme une anticipation au mouvement citoyen des Incroyables Comestibles... Une Kagoule en osier tressé qui chemine dans la ville, véhiculant son message sur la migration des plantes et pas seulement, avant de trouver refuge au Parc Tassart... On peut dire que les élèves de l'option Art/Nature du lycée d'Horticulture et du Paysage de Murat (Brive) engagent leur propos à travers le végétal!

L'option Art/Nature vise précisément à sensibiliser les élèves à la dimension artistique du paysage et de la nature par la création, la rencontre avec des artistes et des oeuvres d'hier et d'aujourd'hui. Colline, Hugo, Romain, etc. avec leur professeur Emmanuel Coulomb se sont engagés dans une véritable démarche artistique et botanique à partir de la thématique CJJ 2017 Source&Ressources. Ils seront à Cahors à partir du 2 juin pour une déambulation de la Kaboule dans plusieurs endroits de la Ville avant qu'elle ne trouve refuge au Parc Tassart. 
Emmanuel Coulomb interviendra également à l'occasion de la table ronde Le jardin, source et ressources d'une citoyenneté créative, où il évoquera notamment l'hortithérapie et les jardins de soins (Rdv sam 3 juin, 17h30, jardin le 103).


vendredi 28 avril 2017

:::Du son dans les nids:::

Les jardins paysage en Vallée du Lot se multiplient et rivalisent d'inventivité et de créativité. Le weekend du 9 au 11 juin leur sera entièrement consacré avec un nouveau parcours et des créations dans les jardins. Les portraits botaniques de Karine Bonneval donnent la parole à une dizaine de participants aux GreenLabs que vous pourrez retrouver dans les jardins paysage de Bégoux, Cabrerets et Douelle... Petit avant goût sonore!




mardi 18 avril 2017

:::1000 grues-origami dans les jardins:::

Venu du Japon, l’origami (pliage de papier) est un acte créateur pour un vœu souhaité. Cahors Juin jardins 2017 a souhaité cette année proposer une œuvre collaborative aux enfants des écoles du Grand Cahors, qui s’est élargie à d’autres institutions et associations.1000 grues en origami vont fleurir dans les jardins de Cahors et à la médiathèque.


Depuis cet hiver, plusieurs ateliers origami ont été proposés au centre d’accueil des demandeurs d’asile, aux écoles primaires du Grand Cahors, à la médiathèque, aux participants au parcours des jardins paysage, en vue de créer 1000 grues de toutes les couleurs en origami. Une légende entretenue depuis la catastrophe d’Hiroshima dit que si l’on plie 1000 grues en papier au cours d’une année, toutes liées les unes aux autres, un voeu sera exaucé. Plus de 300 personnes sont déjà engagées dans le projet... « Ces ateliers ont permis de vrais échanges intergénérationnels et interculturels, explique Estelle Blanchon, à l’initiative de ce projet. Lors du dernier atelier, samedi 8 avril, à la médiathèque du Grand Cahors, 200 grues on été créées ! ». Dans les écoles primaires, ce sont déjà plus de 200 élèves qui s’appliquent –véritable prouesse d’adresse et de persévérance,  à plier des papiers multicolores pour en révéler l’oiseau symbole de paix. Au centre d’accueil des demandeurs d’asile, qui a créé avec les résidents, le jardin des origines sur la promenade de Coty à Cahors, ce sont les enfants qui ont incité leurs parents à participer et qui traduisent les consignes !

Pendant le week-end de lancement du festival, les grues en origami seront présentes dans plusieurs jardins et notamment à la médiathèque du Grand Cahors qui accueillera l’installation principale. Vous êtes intéressés? Contactez Estelle Blanchon, régie des oeuvres CJJ, au 06 24 52 16 17